nos "chers" nouveaux élus

Intervention de Pawel KIJOSKWI (UPB) lors du conseil du 16 juin 2020

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Lors du Conseil Municipal d'Installation, vous avez voté la composition de l'exécutif. Quand vous avez annoncé le nombre d'Adjoints et des Conseillers Délégués, nous étions nombreux à avoir failli tomber de nos chaises. Un exécutif de 14 personnes pour 21 conseillers – c'est bien mieux que ce qu'on nomme en France "l'Armée Mexicaine" (même rapporté au nombre total des conseillers, ça fait toujours plus que la moitié...).

Suite à ce vote, ma première pensée était : "Comment vont-ils s'en sortir avec les indemnités ?" Ça n'a pas loupé - la première décision d'ordre financier du nouveau Conseil Municipal, ce sera une augmentation absolument inédite de l'enveloppe prévue pour les indemnités de fonction. Selon nos calculs, l'augmentation globale sera de l'ordre de 19 000 € par an (peut-être même 20 000 €), c’est-à-dire d'env. 28% !!! 19 000 €, 28%... Si, par exemple, vous rapportiez cela à la Taxe Foncière, ceci équivaudrait à une augmentation de 3% de cette Taxe ! Mais on pourrait aussi rapporter cette somme à d'autres montants... Quand on se souvient des douleurs que certaines personnes, ici présentes, éprouvaient au moment de la distribution des subventions aux associations, dont l'enveloppe tournait "bon an, mal an" autour de 33 000 €... Visiblement, pour les indemnités de fonction, ça passe mieux... L'ancienne équipe cherchait régulièrement à limiter l'enveloppe des indemnités. Vous, pour bien commencer votre mandat, vous l'augmentez... et pas qu'un peu... Comment les Basiliens doivent-ils interpréter ce message ?

Ou allez-vous chercher cette somme ? Certes, nous pouvons comprendre que votre budget n'est pas encore prêt. Du coup, nous allons devoir patienter pour avoir la réponse. Mais pour ceux qui s'intéressent ne serait-ce qu'un peu aux finances, il est plus qu'évident que dans une situation "d'équilibre fragile", quand on donne d'une main, on doit reprendre de l'autre... La dette ? Notre commune affiche une santé financière comme rarement vu - ce serait vraiment dommage de voir toutes ces années d'efforts gâchées aussi rapidement.

Bien évidemment, l'engagement des élus doit être valorisé. Et notre système ne le valorise probablement pas assez. Mais est-ce une raison de plomber les finances de notre Commune ? Baisieux, ne mérite-t-il pas mieux ?

Comme vous l'avez deviné, nous allons voter contre cette décision. Mais non contents de s'opposer, nous lançons un appel à vous tous ici présents : revoyez votre copie ! Les finances, c'est une affaire très délicate - il suffit d'un faux mouvement pour tout dérégler. Ça peut démarrer même avec 20 000 €. Réparer demande souvent des années d'efforts (des larmes et du sang...).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now