Position sur les délibérations du conseil municipal du 19 novembre 2020

 

  1. PV réunion du 14 septembre 2020

Encore très orienté dans la façon de rapporter les débats, le manque de transparence évoqué pendant la séance n’est pas repris. Faut-il y revenir ? je pense que ça n’apporterait pas grand-chose.

 

  1. Règlement :

Article 26 : Les votes comportent les noms et la position des conseillers

Article 28 : Proposition pour les interventions préparées. Afin d’éviter toute erreur d’interprétation et pour faciliter le travail du secrétaire, les intervenants peuvent transmettre leurs interventions pour figurer dans le procès-verbal ou une synthèse limitée à 1500 caractères si l’intervention dépasse ce format.

  1. Formation des élus : RAS

 

  1. Commission de contrôle des listes électorales.

2 places pour UPB

 

  1. Création de postes.

A priori création de postes pour promotion de 2 agents : Christine et Bérengère.

Ordre normal des choses

 

  1. Décision Modificative budgétaire.

A-t-on eu des détails sur ces modifications en commissions des finances ?

A priori rien que des adaptations liées à la situation actuelle, pas la conséquence de décisions nouvelles sauf peut-être les 25K€ sur les rémunérations.

J’ai demandé une situation budgétaire : pour le moment pas de réponse !!

 

  1. Autorisation d’engager 25% des budgets pour l’année 2021.

OK c’est la manière de faire habituelle quand on ne vote pas le budget en fin d’année pour l’année suivante.

 

  1. Audit Financier. (intervention Francis DELRUE). Arrivant aux reines de la commune nous constatons que vous n’avez pas l’expérience pour prendre en main la gestion financière de la commune et que votre passion subite ne vous permet pas d’avoir une vision claire de la situation. Nous pourrions donc comprendre que vous fassiez appel à un cabinet de renommé internationale pour faire une photo qui vous montrerait d’où vous partez et où vos engagements vont vous mener. Mais là ou ne comprenons pas c’est l’incohérence de votre démarche. Je m’explique, depuis 4 mois vous faites des choix sans analyse qui vont déjà entrainer plus de 700 000 € d’impact sur le budget de la commune sur ce mandat. Ce n’est que maintenant que vous allez étudier les conséquences de ces choix. Vous avez choisi un très grand cabinet KPMG pour faire cette photo qui sera de fait standard alors que pour la partie analyse de la situation vous avez le rapport annuel du TPG complétement dédié à la commune. Le livrable ne prévoit aucun outil de mis à jour des projections elles seront donc figées. Nous avons notre outil spécifique donnant les budgets détaillés sur 6 années glissantes intégrants absolument tous les facteurs et la mise à jour en continu de leurs variations. Cet outil projette aussi l’urbanisme sur 15 ans. Même si KPMG va vous faire prendre conscience que l’on doit analyser les effets avant de faire un choix, cet audit, conséquence d’une non maitrise, va entrainer une dépense supplémentaire. Nous nous abstiendrons donc de voter cette délibération.

  1. Groupement commande reliure CDG59

 

  1. Groupement MEL assurance

RAS, va-t-on avoir un meilleur coût que le coût actuel ?

 

  1. Convention pôle santé CDG59

 

  1. Adhésion SIDEN

RAS habituel

 

  1. Subvention classe de découverte Saint Jean-Baptiste

OK aide du CCAS pour situation difficile.

 

  1. Tarif CLSH et périscolaire.

A priori, ils n’ont pas changé les critères des tarifications. Des variations de +1% et 0% me paraissent correctes. OK pour moi

 

  1. Intervention Francis DELRUE. « Avenant » Crèche jardin des câlins. La délibération est intitulée « Avenant au marché public » Crèche jardin des câlins en réalité il s’agit d’un changement dans le contrat, ce n’est pas un avenant sur le prix, c’est un changement du nombre de berceaux réservés par la commune. Rappel : au moment de la création de la crèche nous avions voulu équilibrer les modes de garde mis à la disposition des mamans basiliennes. Malgré la très forte opposition de la présidente de l’association des nounous de Baisieux, nous avions réservé 30 berceaux pour la commune. Aujourd’hui, sans analyse, vous imposez un nouveau contrat à 33 berceaux. Or il y a eu les créations de la MAM (4 aides maternelles soit 16 enfants), et récemment de la micro-crèche privée soit 10 berceaux et même si leur nombre est un peu en diminution il y a 47 nounous en activité. Alors qu’il y a beaucoup moins de naissances depuis une dizaine d’années (45 cette année) les fermetures de classes dans les écoles en sont une concrétisation. Le potentiel des 3 modes de garde est d’environ 205 places pour un maximum de 150 enfants (3 années à 50 naissances). Augmenter le nombre de berceaux à la crèche risque d’avoir 3 conséquences: *Retirer le travail pour au minimum d’une nounou basilienne. *Coûter 18 K€ par an soit 108 K€ sur un mandat Diminuer la participation de la CAF si le taux d’occupation descend au-dessous de la limite de 80%. Nous sommes donc contre cette délibération qui rompt un équilibre dans les modes de garde des enfants basiliens

  1. Conseil municipal des jeunes

OK je pense qu’il est dans la continuité de celui que nous organisions.

 

  1. Convention avec Toufflers pour la salle de tennis de table.

 

  1. Convention avec Roubaix pour le zéro déchet.

RAS mieux avec Roubaix plutôt qu’avec l’association que la MEL a déléguée.

 

  1. Divers

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now