LES  DEPLACEMENTS

Tous les basiliens sont amenés à se déplacer en moyenne 4 fois par jour. Avec l’évolution de notre mode de vie et de l’organisation de la société la mobilité est devenue une préoccupation permanente de nos concitoyens.

Dans ce domaine les responsabilités de réalisation des moyens à mettre en œuvre et l’organisation de leurs fonctionnements sont « éparpillés » entre l’état, la région, le département, la Métropole Européenne de Lille (MEL) et, à un degré moindre, la commune.

Dans ce contexte c’est notre capacité à intervenir et à être suivi par les autorités compétentes qui fera l’efficacité de notre action. Pour cela le travail de plus de 20 ans dans toutes ces instances nous donne la crédibilité et l’écoute pour faire avancer nos demandes.

Notre projet concerne les déplacements de basiliens à l’intérieur de Baisieux, leurs déplacements vers l’extérieur de la commune ou les trafics de transite. L’accessibilité universelle (handicapé) est appliquée dans chacune de nos propositions.

 

Pour les déplacements intra-muros, le développement des liaisons douces, des pistes cyclables et la création de liaisons douces en parallèle des voiries principales permettront de sécuriser les déplacements et de réduire l’utilisation de la voiture, en particulier pour l’accès aux lieux de rencontre (écoles, complexe sportif, mairie, parc,…..).

La sécurisation sera aussi accrue par une réglementation repensée du stationnement et des règles de circulation (zone apaisée,…).

 

Pour les déplacements des basiliens vers l’extérieur de la commune, comme dans toute la Métropole Européenne de Lille, l’automobile reste le moyen de transport globalement le plus employé.

Pour limiter le nombre de véhicules nous allons continuer à développer le covoiturage, créer un tiers-lieu pour le télétravail, développer le commerce local et la création d’emplois à Baisieux (parc d’activité).

Nous allons surtout intervenir pour rendre plus attractive la ligne TER Lille-Tournai en augmentant les fréquences et en faisant de la gare de Baisieux un pôle d’échange.

Pour le trafic de transit, la création d’une voirie permettant un accès direct à l’A27 en venant de Cysoing diminuera le nombre de véhicules traversant les parties urbanisées de Baisieux (la MEL interviendra auprès de l’état pour régler le problème de thrombose de l’A27).

La réalisation d’un passage au-dessus de la voix ferrée dans le prolongement de la rue de la Malterie améliorera la desserte du pole d’échange de la gare et facilitera l’accès à Willems.

 

Dans le domaine de la mobilité, extrêmement impactant pour tous les Basiliens,

l’expérience et la notoriété des membres de l’équipe

« Unis Pour Baisieux »

peuvent permettre la tenue des objectifs.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now