ACTUALITES

* Chaque quinzaine nous publierons sur le site les informations qu'il nous semble utile de porter à la connaissance votre.

* Vous trouverez nos interventions au conseil municipal dans l'onglet "Historique"

* Nous pourrons revoir la fréquence de parution s'il n'y avait pas matière à alimenter notre rubrique.

* Mensuellement nous enregistrerons dans l'historique nos publications qui seront donc consultables à tout moment. Nous garderons dans  ce chapitre les animations.

UNIS POUR BAISIEUX  

« Parler vrai » aux Basiliens 

N° 1 sept 2021

 

Chers amis basiliennes et basiliens,

 

Il semble que les plus gros problèmes liés au COVID soient maintenant derrière nous.  Nous savons que plusieurs familles ont été endeuillées, nous avons une pensée pour elles. Vous informer est maintenant notre objectif. Pour cela, nous vous voulons partager notre vision de la vie municipale basilienne. Dans ce but et pour que vous puissiez vous faire une opinion personnelle sur la pertinence des actions de la nouvelle majorité autrement qu’à partir des présentations orientées du site internet de la mairie ou du bulletin municipal, nous vous transmettrons régulièrement « notre analyse » des dossiers qui engageront l’actualité et l’avenir de votre vie quotidienne.

La nouvelle municipalité a pu bénéficier de l’élan donné par notre équipe municipale durant le dernier mandat (équipements, financements, manifestations …). Vous n’avez donc pas encore pu ressentir les conséquences de leurs choix et orientations, les effets ne se concrétiseront que dans les années à venir et pour certains ils seront irréversibles.

N’hésitez pas à nous interpeller de vive voix ou par mail pour échanger sur vos accords ou désaccords avec nos positions. Nous sommes à votre disposition. A bientôt. Amicalement.

 

Francis DELRUE

Maire de Baisieux 1983-2016.     Depuis 2019 conseiller municipal Unis Pour Baisieux

 

1) LES ECOLES (l’avenir de la commune)

Les parents et les enseignants de l’école Paul Emile Victor ont obtenu l’ouverture d’une classe. Comme la majorité municipale, nous constatons avec satisfaction ce résultat, d’autant plus que le maire l’a dit « NOUS n’avons pas fait tout cela pour rien ». C’est grâce à notre anticipation de l’agrandissement de l’école que cette nouvelle classe a pu être ouverte. Ces nouveaux locaux permettront aussi d’accueillir les jeunes basiliens qui vont continuer à arriver.

2) LA SECURITE DES PIETONS ET DES CYCLISTES (une priorité)

 

*Sécurité de l’école PEV et du complexe sportif

Ces 2 équipements ont été conçus avec 2 accès sécurisés partageant les flux d’accès 2 roues, piétons et voitures. Un 1er accès côté Manoir d’Ogimont, un second accès côté « grand Baisieux ». Or, l’accès côté « Grand Baisieux » est resté fermé bien plus longtemps que nécessaire par rapport aux travaux de construction des nouveaux équipements. Afin de rétablir les conditions de meilleure sécurité, en particulier pour les enfants, alertés par les parents, nous avons demandé et nous redemandons la réouverture de cet accès au plus vite.

 

*Sécurité des déplacements piétons et cyclistes rue Louis Deffontaine :

Dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU2) nous avons inscrit une réserve pour la réalisation d’une liaison douce (piétons et vélos) en parallèle de la rue Louis Deffontaine, en démarrant de Baisieux-Sin (rue Pasteur). Elle permet de sécuriser tous les déplacements depuis et vers les écoles PEV et St Jean-Baptiste, le complexe sportif, le centre socio-culturel, la gare, la poste et le centre commercial. Nous demandons le maintien et surtout la réalisation de cette liaison de sécurité en particulier pour les enfants.

 

*Sécurité rue des cerisiers

Lors du lancement du lotissement de la malterie, après réunions avec VILOGIA et les riverains, nous avions l’accord de ce promoteur pour réaliser un accès par l’arrière des maisons adjacentes de la rue des Cerisiers. Cette solution permettait de limiter le stationnement dans cette rue et donc d’améliorer la sécurité. Malgré la relance des riverains, l’engagement reste en attente. Nous demandons à faire aboutir ce dossier de sécurité.

*Sécurité aux intersections routières

Les basiliens sont nombreux à avoir remarqué le manque d’entretien des espaces publics en général et des bords de routes en particulier. Le manque de visibilité sur les voiries et trottoirs augmente fortement les risques d’accident.

3) LES FINANCES BASILIENNES (vos taxes)

Dès son arrivée, la nouvelle majorité a créé un déficit budgétaire de pratiquement 100 000 €, premier budget déficitaire depuis un demi-siècle. Pour équilibrer leur budget et quand même réaliser des investissements, la majorité a choisi de puiser dans les réserves que nous avions réalisées pour financer la suite de notre programme d’équipements. Par conséquent les programmes de réalisation de locaux d’activités jeunesse, de Relais d’Assistantes Maternelles, d’extension de la bibliothèque et des vestiaires de football sont reportés sans date arrêtée. Désormais la majorité est sans auto-financement et sans réserve-, il nous faudra être très vigilants lors de l’établissement des prochains budgets.

4) LA GENDARMERIE (le prétexte)

Construite en 2009, cet équipement qui est un agrandissement du patrimoine de la commune présente l’intérêt d’avoir maintenu les services de gendarmerie à Baisieux.

Pour que ce patrimoine reste en bon état sur la période de financement (30 ans), nous avons décidé d’y inclure un contrat d’entretien très solide.

* Patrimoine:

20 maisons individuelles, 10 studios, 400m² de bureau et 150 m² couverts de garage et divers, 1000m² de terrain disponible.

* Bilan financier sur 30 ans : (M€ : million d’euros)

Coût total : 17M€ (emprunt 13 M€+ contrat d’entretien 4M€). Recette loyer : 13M€.

Valeur du patrimoine en 2039 : 8 M€

La déclinaison annuelle de ces chiffres était intégrée dans toutes nos projections financières.

 

La nouvelle majorité a écrit dans le dernier bulletin municipal qu’elle découvrait le dossier de la gendarmerie et le mode de financement des nouveaux équipements. Nous rappelons que l’actuel adjoint aux finances a été pendant les 4 dernières années du mandat précédant le conseiller délégué qui établissait et présentait les budgets au conseil municipal de l’époque.

 Ces sujets sont donc utilisés comme prétextes pour cacher les vraies raisons du déficit budgétaire.

 

4) LA TRANSPARENCE (la base de la démocratie)

Les basiliens ont financé dans le budget 2020 un audit sur la gestion financière de la commune réalisé par le cabinet KPMG (coût :10 000€). Audit sur la période passée et sur les projections des années à venir. En guise de présentation, l’adjoint aux finances s’est contenté de projeter des tableaux qu’il avait réalisés à partir d’adaptations partielles du rapport de KPMG. Malgré notre demande l’accès aux documents KPMG nous a été refusé et pourtant la loi l’exige. Nous avons engagé une procédure auprès de la Préfecture demandant à faire respecter la loi.

De la même manière, nous n’avons jamais pu avoir le résultat du sondage concernant le nom de la salle omnisport.

 

 

5) LE FUTUR DE LA COMMUNE (la qualité de vie)

La loi impose aujourd’hui à des communes comme la nôtre d’avoir 25% de logements sociaux. Afin d’atteindre cet objectif, nous nous étions engagés à ce que chaque nouveau programme intègre une mixité sociale de 40% de logements locatifs sociaux et ceci sur plusieurs années. La majorité actuelle a choisi de réaliser un programme uniquement en logements sociaux de 40 dans le quartier de la gare. Cela va à l’encontre de l’esprit de la loi de mixité sociale et de nos valeurs.

Concernant la circulation, les voiries demandées dans le PLU doivent être maintenues :

* liaison rue de Saint Amand-Rue de Cysoing, puis échangeur rue de Camphin

* passage au-dessus des voies ferrées en bout de la rue de la Malterie, délestage de la rue de Willems pour rejoindre le rond-point à Willems. Ceci permettrait de faire de la gare de Baisieux un vrai pôle d’échanges et de l’intégrer dans le plan TER Express prévu par la Région.

Enfin, nous avons toujours voulu que Baisieux soit une commune dynamique et non un village dortoir. En plus de la vie associative et de l’équilibre urbain, un des facteurs de dynamisme est l’activité commerciale et économique. Il ne faut donc surtout pas diminuer les zones prévues à cet effet.

Le PLU2 est une composante importante pour l’avenir de notre commune.

Nous vous invitons à émettre vos avis lors de l’enquête publique qui aura lieu début octobre en vous exprimant sur le registre en mairie ou sur le site dédié de la MEL.

 

Nous sommes à votre disposition pour échanger avec vous sur ce sujet essentiel pour le futur de la vie de toutes les basiliennes et de tous les basiliens.

​​​​​​

UPN: une Opposition

PRESENTE, CONSTRUCTIVE et AL'ECOUTE

Bernard COCQCET   Francis DELRUE     Bruno DEWAILLY     Isabelle DUFOUR   Pawel KIJOWSKI   Christian GUILBERT

UN BUDGET 2021EXCEPTIONNEL

politique de l'autruche.png
ne pas assumer ses responsabilités.png
taper dans les réserves.png

Indemnités des élus: chiffres officiels

S 19: la passion suivant le groupe majoritaire: les 10 commandements suivant sainte municipalité!

Pourquoi la taxe foncière va-t-elle augmenter dans les années à venir à Baisieux?

Au début de chaque année nous attribuerons les trophées

des "CHICONS D'OR" et des "CACTUS D'ARGILE"

aux actions municipales qui ont marqué positivement ou négativement la commune.

VOIR LA VIDEO A LA FIN DE CET ARTICLE

* Baisieux est avec Camphin le berceau de la culture du chicon (endive) . Cette culture a permis à de nombreux basiliens d'élever leurs familles et a participé au bien vivre à Baisieux. Le "CHICON D'OR" est la récompense symbolique que nous attribuons aux actions qui vont dans le bon sens pour l'avenir de notre village. 

* Le cactus est une plante piquante qui fait mal quand on la prend, l'argile est la terre aride qui n'autorise aucun développement  le "CACTUS D'ARGILE" veut mettre en avant symboliquement les actions qui pénalisent la commune et ses habitants.

A l'instar de la région, qui attribue de une à cinq fleurs au concours des villages fleuris , nos trophées ont un classement à 5 niveaux.

Ces classements sont de notre seule responsabilité, même s'ils sont étayés par des échanges avec les basiliens.

                                                   TROPHEE DES   «CHICONS D’OR»
Sont nominés :
Le calendrier des fêtes 2021 : Ce sont les photos envoyées par les basiliens qui illustrent chaque mois de l’année. Ces photos témoignent du caractère rural qui a été préservé dans notre village. Elles attirent aussi l’attention sur la rénovation du patrimoine qui a été fait depuis 30 ans et qui met en valeur les illuminations de Noël.


La distribution du colis des ainés : La COVID a obligé la municipalité à revenir à une distribution générale des colis aux ainés de la commune. Malgré les masques, la rencontre avec les aînés a été un vrai moment de convivialité, en particulier pour le maire honoraire de Baisieux pour qui c’était la 44ème année de distribution.

La lutte contre les inondations : L’étude lancée il a 4 ans sur les moyens de lutter contre les inondations dues à la plaine de Cysoing a été reprise et amplifiée. L’engagement des agriculteurs à planter des haies de retenues a été obtenu.


La plantation d’arbres : Les plantations d’arbres ont eu lieu dans le cadre de l’opération régionale « 100 000 arbres ». Nous espérons que ces plantations vont se poursuivre pour atteindre notre projet de parc boisé.


Le Conseil Municipal des Jeunes : Les élections municipales et la COVID n’avaient pas permis au CMJ existant de terminer « normalement » son mandat. La relance de la procédure CMJ en bonne relation avec les écoles basiliennes et les collèges va permettre la poursuite des actions déjà entreprises et le lancement de nouvelles qui intéressent les jeunes basiliens.

TROPHEE DES     «CACTUS D’ARGILE»

 

Sont nominés :
Le tract de la campagne électorale
: Passé dans la dernière nuit de la période de campagne (impossibilité de répondre) par ses informations erronées (démolition de l’église ST Jean-Baptiste) il a fait peur aux basiliens qui n’avaient pas de possibilité de vérification. Ce manque d’éthique se retrouve maintenant dans les CR de conseils municipaux qui ne retracent pas sincèrement les débats.


Le sondage pour le nom de la salle omnisport : Non transparence : Un sondage a été lancé auprès des basiliens demandant leur avis sur le nom à donner à la nouvelle salle omnisport. Au moment de la prise de décision par le conseil, il est impossible d’avoir le résultat du sondage. C’est un vrai pied de nez aux participants.


Les indemnités des élus : La première décision prise par les nouveaux élus a été d’augmenter leurs indemnités ainsi que le nombre d’élus indemnisés. Charité bien ordonnée….


L’approche des finances municipales : Le maire et l’adjoint aux finances ont déclaré qu’ils « découvraient » des problèmes, alors que l’adjoint aux finances a établi le budget de la commune sous la direction du maire précédent pendant 4 ans. Mauvaise foi ou incompétence ?


Suppression de projets de sécurité : Pour délester et sécuriser les rue Louis Deffontaine et de Willems nous avions projeté une traversée aérienne des voies ferrées à l’est de l’usine Impérator. Ce retrait signifie également l’abandon de celui de faire de la gare un pôle d’échanges améliorant la circulation dans notre commune.

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube